Monday, September 3, 2007


Bon, suite a une concertation des plus debattues avec les quelques hooligans qui ont deja visite mon blog. La position officielle est la suivante; il a ete considere que "le robot de droite est [peut etre] en train d'embrasser celui de gauche". Dans la mesure ou TheSpiFactory est un blog qui se bat pour des lendemains qui chantent et pour la paix dans le monde, il a ete considere en comite que cette orientation n'etait pas "nuisible ou decalee par rapport a la qualite du blog en tant que tel".

4 comments:

Timur said...

Ok on a bien compris ce que fait celui de droite.
Par contre celui de gauche me chagrine un peu : on dirait qu'il est en train de faire le salut nazi. Je voudrai m'en assurer avant de dénoncer ton site à ton hébergeur.

En tout cas ces casques jaunes t'auront marqué...

Astrid said...

Le salut Hitlerien se fait la paume en avant! En l'occurence, c'est le dos de la main qui est en avant...so...
Et comme je l'ai dit sur le dessin précedent, je ne pense pas que le robot de droite embrasse celui de gauche...na!

Au fait Yves, pour la traduction, ça a un rapport avec ta phrase: "A blog is just like a restaurant..."! Héhé! Bonne chance!^^

jennifer said...

coucou Yves, je ne connais rien au dessin et pour être honnête, j'ai beau être une littéraire, je suis rarement émue par les arts figuratifs/picturaux: j'aime certaines peintures, mais très peu finalement... Je déteste les musées, mais je ne devrais pas le dire, et j'y vais tout le temps quand je visite une ville pour avoir bonne conscience et me dire que je suis cultivee... Vainement...
Et pour couronner le tout et être la plus franche possible: je n'aime pas les robots! Ca,pas à cause des lettres, mais quand j'étais petite, les bioaman et autres goldorak me tapaient sur les nerfs: exception faite de Nono le petit robot... (sans doute à cause de la chanson).

Cependant, je ne sais pas pourquoi ces deux robots squelettes me touchent beaucoup. Peu importe s'ils s'embrassent ou non: j'y vois un geste de tendresse infinie dans un moment apocalyptique (le rouge derrière). C'est comme si tout avait été détruit, que les guerres et les humanités avaient passé et qu'il ne restait que cette frêle étreinte dans un désert de sentiments...Enfin c'est surtout l'attitude du premier qui me fait penser ça. C'est sans doute complètement con, mais il ya tout de même quelque chose de figé et de raide dans l'attitude du deuxième qiu semble déjà se tourner vers autre chose, un autre monde, une autre temporalité que celle du moment d'humanité qui saisit l'autre robot... Bref, tout mon blabla c'est de la merde, mais voilà, moi ça m'a fait penser à ça, et tant pis si en fait ce ne sont que des robots en train de construire des maisons sur un chantier pendant que l'un inspecte et l'autre lit son plan.. Moi j'y vois une esquisse d'étreinte d'après fin du monde;
Na!

Yves aka "Ivze" said...

Ca me fait trop plaisir ce que tu dis la. Je voulais au depart en faire un serieux et un marrant et c'est sorti comme ca.

Biz Jenny